Les principales variétés de tabac

visibility43927 Vues list Dans: Le tabac
Les principales variétés de tabac

Les fumeurs le savent bien, il existe autant de goûts et de saveurs de tabac qu'il y a de marques. Et ce n'est pas seulement dû aux savants mélanges de tabacs reconstitués et bourrés d'agents de texture et de saveur que proposent les industriels. Il existe en effet plus de 1000 variétés de plantes de tabac, aux caractéristiques non seulement naturellement différentes mais variant aussi selon les régions, les conditions de culture, la position des feuilles sur le plant, les méthodes de séchage et de fermentation. Il serait donc vain d'essayer de lister les innombrables variétés de tabacs et nous nous contenterons des quelques variétés « pures » les plus courantes.

Le tabac est une plante du genre Nicotiana, de la famille des Solanaceae (comme la tomate, l'aubergine, le piment ou encore la pomme de terre !), originaire d'Amérique centrale et comprenant une soixantaine d'espèces, dont deux sont cultivées pour le tabac : Nicotiana tabacum, aux fleurs roses ou blanches et à faible teneur en nicotine (1 à 3%), et Nicotiana rustica, aux fleurs jaunes et à très forte teneur en nicotine (9%). Bien que ce dernier ait été longtemps utilisé par les peuples amérindiens comme plante médicinale et divinatoire en raison de son taux élevé en nicotine, on ne s'en sert aujourd'hui que comme source de nicotine pour produire des insecticides organiques et des liquides pour cigarettes électroniques et les nombreuses variétés de Nicotiana tabacum se sont imposées au niveau mondial.

Nicotiana rustica
Nicotiana rustica © Magnus Manske, CC BY-SA 3.0
Nicotiana tabacum
Nicotiana tabacum © Magnus Manske, CC BY-SA 3.0

Voici les principales variétés de tabac employées aujourd'hui, avec leurs origines et leurs principales utilisations :

Le Virginie

Le Virginie est de loin le tabac le plus connu et le plus utilisé au monde. Il représente 70% de la production mondiale de tabac. Comme son nom l'indique, il provient de l'ancienne colonie britannique de « Virginie », aux États-Unis mais sa culture s'est aujourd'hui répandue dans le monde entier, notamment en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud et en Europe. C'est d'ailleurs un des rares tabacs encore cultivés en France de nos jours. Ses feuilles ont une taille allant de 20 à 50 cm. Elles sont traditionnellement récoltées une à une une fois arrivées à maturité, puis séchées rapidement à l'air chaud dans de grands fours, le « flue-curing », ce qui leur confère leur couleur variant du jaune citron à l'orange et une teneur élevée en sucres.
Grâce à ses qualités et à sa bonne combustion, le tabac de Virginie, comme nos Virginie Blond et Virginie Orange, est utilisé comme base, ou « tabac de remplissage » dans la plupart des mélanges de tabacs pour pipes et cigarettes, mais il peut également être utilisé pur. Il a une saveur légère, délicate et sucrée, souvent parfumée et acidulée, donnant une agréable sensation en bouche.

Le Burley

Le Burley est un tabac léger relativement récent avec une excellente saveur. C'est la seconde variété de tabac la plus cultivée au monde, principalement au Brésil, au Mexique, dans quelques états américains comme le Kentucky (70%) et le Tennessee (20%), ainsi que dans quelques pays d'Afrique. Au champ, ses feuilles sont d'une taille comparable à celle du Virginie, mais sont plus fines et d'une couleur verte plus claire. Les plants de Burley sont généralement récoltés en entier, avant d'être séchés à l'air libre dans de grandes granges ventilées, le « air-curing ».
C'est un tabac à la couleur brune et à la combustion lente, très pauvre en sucre mais assez fortement dosé en nicotine. Il est donc rarement utilisé pur mais ajouté à des mélanges afin de les rendre plus corsés. Il est très apprécié des fumeurs de cigarettes et de pipes pour sa très faible amertume et sa capacité à capter et à restituer une riche palette de saveurs, notamment de noisette et de chocolat.

Le Kentucky

Le Kentucky provient de l'état américain du même nom, mais peut être trouvé ailleurs aux États-Unis, au Mexique, au Malawi, en Tanzanie, en Italie, en Pologne et en Indonésie. Ses grandes feuilles allant jusqu'à 60 cm sont séchées au feu et possèdent une couleur brun foncé, presque noire et une saveur riche. Il contient plus de nicotine que le Burley. C'est un tabac assez fort qui donne une force particulière et un goût original, épicé et fumé, aux mélanges de tabacs auxquels il est ajouté.

Les tabacs orientaux

Les tabacs orientaux, ou « tabacs turcs », sont cultivés dans tout l'est du bassin méditerranéen, notamment en Syrie, en Grèce, au Liban, en Iran, en Irak et en Israël, ainsi qu'en Bulgarie, en Yougoslavie, en Albanie, en Roumanie et même dans le sud de la Russie. On en trouve de nombreuses variétés, comme les fameux Black Sea Samsoun, Basma ou notre Oriental Samsoun, dont les feuilles sont souvent assez petites (10 à 15 cm), ovales et de couleur jaune pâle à beige. Cultivées dans des conditions arides puis séchées au soleil, elles acquièrent une saveur douce, épicée et plus ou moins sucrée. Bien que beaucoup des premières marques de cigarettes étaient autrefois fabriquées principalement ou entièrement à partir de tabacs orientaux, ceux-ci sont aujourd'hui principalement utilisé à des fins aromatiques dans des mélanges pour cigarettes et pour pipes, notamment de type « anglais » ou « américain ».

Le Maryland

Ce tabac est produit pour la plus grande partie dans l'état du Maryland, aux États-Unis. Il est d'une couleur ocre à brune et d'une saveur assez neutre. On s'en sert principalement pour augmenter la combustibilité de certains mélanges. Il est également utilisé pour produire le Cavendish.

Le(s) Latakia(s)

Bien que portant le même nom issu d'un petit port syrien, le Latakia réunit en fait deux variétés bien différentes, l'une provenant de Chypre et de Turquie, l'autre de Syrie. Les feuilles de la variété syrienne sont brun foncé et ont une teneur en nicotine plus importante que les feuilles plus sombres et presque noires de la variété chypriote et turque. Les deux sont cependant séchées au feu de bois. Leur léger goût fumé, ainsi que leur saveur de terre ou de cuir, sont très appréciés dans les mélanges de tabac à pipe de type « anglais ».

Le Périque

Le Périque est cultivé et produit en Louisiane, aux États-Unis. Ce tabac presque noir, d'aspect huileux, est obtenu après avoir laissé de jeunes feuilles immatures fermenter une année sous pression dans des fûts de chêne. Autrefois chiqué ou prisé, il est aujourd'hui considéré comme la « truffe des tabacs à pipe » et sa saveur fruitée et délicate est appréciée par les fumeurs de pipe dans de nombreux mélanges, notamment ceux à base de Virginie pur, pour leur apporter du piquant, de la force et de la fraicheur. Il est cependant trop fort pour être fumé seul.

Le Cavendish

Le Cavendish n'est pas vraiment une variété de tabac, mais plutôt une méthode de séchage, de fermentation et de coupe destinée à faire ressortir le goût sucré naturel du tabac. Il peut être produit à partir de n'importe quelle variété de tabac, mais est généralement fabriqué à partir de ou d'un mélange de Kentucky, Virginie, Maryland et Burley. Les feuilles de tabac sont empilées puis pressées jusqu'à former un « gâteau » de quelques centimètres d'épaisseur. Ce gâteau est ensuite chauffé au feu ou à la vapeur afin de permettre aux feuilles de fermenter. Le résultat est un tabac très doux et sucré, souvent aromatisé (miel, bourbon, rhum, vanille, chocolat, cerise, ...) et utilisé dans des mélanges de tabacs à pipe ou dans des cigares.

Les tabacs à cigare

Tout comme les tabacs orientaux, les variétés de tabacs à cigare sont très nombreuses et variées. Les caractéristiques de chaque variété diffèrent de plus selon la région, le climat, le type de sol, la position des feuilles sur le plant et leurs méthodes de séchage et de fermentation.
Chaque cigare est composé de trois parties. La partie centrale, le cœur du cigare, s'appelle la « tripe », ou « filler », et est composée de trois types de feuilles provenant de différentes parties de la plante et pliées ensemble : le « volado » provenant de la partie la plus basse du plant et assurant la bonne combustion du cigare, le « seco » provenant de la partie médiane et donnant l'arôme du cigare, et le « ligero » provenant du sommet et assurant la force du cigare. La seconde partie s'appelle la « sous-cape », ou « binder » et est constituée d'une feuille ou de deux demi-feuilles enroulées autour de la tripe pour la maintenir. La dernière partie s'appelle la « cape », ou « wrapper ». C'est la feuille qui enrobe le cigare et qui, même si elle n'a que très peu d'influence sur le goût du cigare, lui donne son esthétisme.
Les variétés de tabacs utilisées pour confectionner les cigares sont cultivées principalement en Amérique centrale (Cuba, République dominicaine, Nicaragua, Honduras), au Cameroun, en Indonésie, au Brésil, en Équateur et aux États-Unis. Les principales variétés sont :

Piloto

La plupart des cigares haut de gamme d'aujourd'hui sont fabriqués à partir de cette variété originaire de Cuba, mais cultivée également en République dominicaine depuis un cinquantaine d'années. Cette variété aux feuilles souples et robustes produit un tabac à la saveur pleine et corsée, avec des notes d'épices.

Olor

Cette variété indigène de la République dominicaine produit des feuilles plus fines et moins résistantes que Piloto mais très recherchées pour leur complexité aromatique et leur bonne combustion.

Corojo

Aujourd'hui cultivée au Honduras et dans l'ouest du Kentucky, cette variété est originaire de Cuba où ses feuilles ont longtemps été utilisées pour confectionner des capes de qualité aux saveurs épicées. Sa forte sensibilité aux maladies a cependant conduit les Cubains à l'abandonner et à développer des hybrides, comme Habano 2000.

Criollo

Le Criollo, dont le nom signifie « graine indigène », est une variété très ancienne originaire de Cuba où ses feuilles étaient utilisées comme tripe. Aujourd'hui, on cultive cette variété dans de nombreux pays, pour des tabacs bien différents du Criollo cubain. Le Criollo nicaraguayen cultivé à Jalapa aura par exemple une saveur assez sucrée, tandis que le Criollo cultivé près d'Esteli aura une saveur de terre et de noisette plus prononcée, alors que le Criollo hondurien sera plus crémeux et onctueux.

Habano & Habano 2000

Habano et Habano 2000 sont des variétés nées à Cuba. Le Habano produit des capes sombres, épicées et riches en arômes. Il est également cultivé au Nicaragua depuis les années 90.
Le Habano 2000, cultivé également en Équateur, au Honduras et au Nicaragua, est un croisement entre le Corojo, fameux mais très sensible aux maladies, et une variété plus douce et plus résistante de tabac à cigarette appelée Bell 61-10.

Broadleaf

Le Broadleaf est une variété de petits plants de tabac dont les feuilles étaient souvent utilisées comme tripe ou sous-cape dans la confection de cigares mais qui sont devenues de plus en plus populaires en tant que cape grâce à leurs qualités et leur parfum. Les plus réputées proviennent du Connecticut, aux États-Unis.

Connecticut Shade

Le Connecticut Shade est un croisement entre des variétés de Sumatra et de Cuba que l'on fait pousser, le long de la Connecticut River, à l'ombre de tentes afin de les protéger des rayons directs du soleil. Cela donne des feuilles plus claires, fines et élastiques, parfaites pour enrober certains des meilleurs cigares au monde.

Sumatra

Malgré son nom et son origine indonésienne, le Sumatra le plus réputé est l'Ecuadorian Sumatra. Cette feuille huileuse à la couleur noire et aux arômes subtils de cèdre, de raisins secs, de café et de poivre noir est considérée comme l'une des meilleures capes au monde.

Les tabacs « traditionnels régionaux »

Certains tabacs ne sont traditionnellement fumés que dans certaines régions. En voici deux exemples :

Le Dokha

Le Dokha est un tabac cultivé aux Émirats Arabes Unis, en Iran et dans d'autres pays du Golfe. C'est un tabac traditionnellement sans aucun additif et à très forte teneur en nicotine, d'où son nom signifiant « étourdi », dont les feuilles sont séchées vertes et déchiquetées en petits flocons avant d'être fumées dans une pipe appelée « medwakh ».

Le Thuoc lao

Le Thuoc lao est un tabac cultivé exclusivement au Vietnam. Il est souvent fumé par les cultivateurs de riz, après un gros repas afin d'en faciliter la digestion ou avec du thé vert ou de la bière locale. Sa très forte teneur en nicotine provoque souvent des vertiges et des nausées, même aux gros fumeurs.

Vous connaissez d'autres variétés de tabac ? Quelles sont vos préférées ? Vous souhaiteriez pouvoir vous en procurer certaines dans notre boutique ? Faites-nous en part en commentaire !

Sources :
Les différents plants de tabac, Le salon des fumeurs de pipe
- Types of tobacco, Wikipedia
- Varieties of tobacco leaves in cigars, Holt's clubhouse

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December